Sélectionner une page
L’Etat assume… Au nom de la rentabilité économique, au mépris des citoyens, malgré les annonces faites pour calmer et amadouer, les petites lignes SNCF seront fermées, les petites structures hospitalières le seront aussi.
L’Etat nous ment… La CSG affecte aussi les petites retraites. Les petits revenus sont fortement touchés, autoroute, carburant, assurance, mutuelle, forfait hospitalier, gaz, etc. Les annonces futures sur l’agriculture affecteront inéluctablement et gravement le monde des petits paysans au profit des grandes exploitations. Les plans « banlieues » et le nouveau plan « migrants » coûtent très cher.
Chez nous, les chiffres sont tombés, ils font mal, très mal ! Depuis sa création, « Cap Découverte » a coûté plus de 100 millions d’euros. Imaginez ce que les 6 communes auraient pu investir et aménager avec cet argent ? Encore merci Monsieur QUILES et consorts socialistes…
A Carmaux, l’Etat prend la ville en otage. Le bâtiment et les structures du « Pôle Emploi » ne sont plus adaptées. Pour maintenir ce service public, la municipalité va devoir investir 1 million d’euros de travaux. Bien sûr cette structure doit rester dans notre ville mais à quel prix ?
Nos impôts ne baisseront pas. Le débat d’orientation budgétaire fait apparaître que seulement 450.000 euros sont prévus pour la voirie communale alors que plus de 700.000 euros sont consacrés au soutien des associations.
Ce choix délibéré n’est pas le nôtre. L’intérêt général doit être une priorité.

Christian LEGRIS

Conseiller municipal et communautaire de Carmaux