Sélectionner une page

Abbatiale Saint-Michel de Gaillac

Le 25 mars dernier, nos vins de GAILLAC fêtaient les 80 ans de leur Appellation d’Origine Contrôlée (AOC). Reconnaissance moderne officielle d’une des plus anciennes traditions viticoles de France qui remonte à au moins deux siècles avant Jésus-Christ.

Aujourd’hui les vins de GAILLAC, après quelques décennies de doutes, ont retrouvé leur excellence et s’exportent dans le monde entier, signe que lorsque la modernité ne se fait pas aux dépends des traditions, mais dans leur respect, la réussite est au rendez-vous.
Il en va de même dans tous les domaines sur lesquels la politique a prise : l’urbanisme, le respect de la nature, du vivant, de l’humain et de son identité. Les modes changent, mais seules celles qui reposent sur un socle solide perdurent et deviennent tradition. C’est cela qui fait de GAILLAC une ville d’art et d’histoire.
A l’heure de la réduction constante des budgets publics accordés à la protection de notre patrimoine, de nombreux acteurs de la vie civile l’ont compris et rénovent (avec leurs deniers) des monuments qui font partie de notre patrimoine commun, à l’exemple de la fontaine du Griffoul restaurée par l’association des Amis des musées et du patrimoine de GAILLAC.
Allier tradition et modernité est une recette universelle.
Ainsi à TUNIS a été inscrite sur les murs de la Cité de la Culture (le plus grand complexe culturel du monde arabe) une citation du député Front National au Parlement européen, Bruno GOLLNISCH : « Il n’est de véritable modernité qu’enracinée dans la tradition. »
C’est cette vision de la vie politique que nous nous efforçons de suivre.

Marie-Christine BOUTONNET
Rassemblement Bleu Marine Pour Gaillac