Sélectionner une page

Conseil Municipal du 25 septembre 2018

Le 23 mars 2018, à Trèbes, le lieutenant-colonel de gendarmerie, Arnaud BELTRAME, a fait le don de sa vie pour sauver une femme prise en otage de la barbarie islamiste. Cet acte a fait de lui un héros de la Nation et son sacrifice restera gravé dans la mémoire collective des Français. Aujourd’hui, de nombreuses communes, certaines du Tarn, rendent hommage à cet homme exceptionnel en baptisant des rues ou des écoles : « Arnaud BELTRAME ».

Cet acte de bravoure ne doit pas nous faire oublier d’autres plus anciens accomplis par des héros Castrais.

Le 18 août 2008, il y a juste 10 ans, en Afghanistan, huit jeunes parachutistes Castrais du 8ème RPIMa perdaient la vie et d’autres étaient gravement blessés dans l’embuscade de la vallée d’Uzbin. Eux aussi combattaient le totalitarisme islamiste, et eux aussi ont fait don de leur vie au nom d’une cause qui nous dépasse tous : celle de la France et de sa civilisation. Leurs noms sont à tout jamais gravés sur la stèle de la place d’armes du quartier Fayolle.

Dernièrement, en avril 2018, à Castres, sa ville natale, à seulement quelques jours de fêter ses 100 ans, Mme Georgette BALAYE nous quittait. Cette Castraise résistante de la première heure aura connu la détention dans les prisons de la « gestapo », la déportation en Allemagne et l’horreur des camps d’extermination. Elle aussi combattait le totalitarisme. C’est une grande dame qui est partie et une page de notre histoire s’est tournée.

C’est pourquoi, afin de ne jamais oublier cette héroïne Castraise, nous vous proposons de baptiser un lieu ou un édifice à la mémoire de Madame Georgette BALAYE.

Les élus du Rassemblement National « Castres Bleu Marine »
Jean-Paul PILOZ – Patrick SAÏS

PS : Monsieur le maire de Castres a proposé d’étudier ce vœu lors du prochain conseil municipal.