Sélectionner une page
Carole Delga préfère qu’aucun hommage ne soit rendu à nos policiers morts pour la France plutôt que de laisser un élu de son opposition déposer une gerbe. Honteux ! (Quentin Lamotte)

Twitter : Quentin Lamotte

Cafouillage à la Région : la socialiste Carole Delga remplacée (officiellement) par un élu du…Rassemblement National

Aucun élu de la majorité ne s’est déplacé. Au final, c’est un élu du Rassemblement National qui a manqué représenter la présidente de Région lors d’un hommage aux policiers morts pour la France.

Les relations entre la présidente du conseil régional et le Rassemblement National sont houleuses. Dépôts de plaintes, micro arraché en pleine Assemblée Plénière. Ce n’est plus de la tension. C’est carrément une guerre ouverte. Mais, le lendemain du 8 mai, une armistice est intervenue. Un conseiller régional RN, Quentin Lamotte, a manqué représenter Carole Delga.

Ce jeudi, un hommage a été rendu aux policiers morts pour la France ou victimes du service. Plusieurs députés, un élu municipal et un représentant du conseil départemental et des anciens combattants ont participé à un dépôt de gerbe. (…)

En toute hypothèse, le conseil régional ne disposait pas de représentant officiel. En raison de cette absence, les organisateurs de la cérémonie se tournent vers un membre de l’assemblée qui porte l’écharpe du conseil régional d’Occitanie.

Quentin Lamotte élu RN à la région Occitanie (Source : FR3 Midi-Pyrénées)

L’élu du Rassemblement National est « réquisitionné ». Il est propulsé représentant du conseil régional et donc de sa présidente, Carole Delga. Mais la mission ne va pas durer longtemps. Les autorités préfectorales, présentes sur site, s’aperçoivent de l’étiquette politique du conseiller régional . Quentin Lamotte est renvoyé dans les rangs.

Les règles protocolaires sont sauves. Mais une « victime » reste sur le carreau : la gerbe du conseil régional ne sera jamais déposée. (…)

SOURCE : FR3 Midi-Pyrénées