Sélectionner une page
Publié le 

C’est un Frédéric Cabrolier, (tête de liste du Rassemblement national pour les Municipales), avec la mine conquérante qui a accueilli la presse, hier enfin de journée. «Même si ma liste reste ouverte, une grande partie est déjà composée et actée. Je peux vous dire que cette année, je suis accompagné d’hommes et de femmes de très grande qualité, partagés entre 40 % de Rassemblement national, 50 % de la société civile et 10 % venant d’autres listes. » D’autres listes? «Oui. Je ne dévoilerais pas les noms aujourd’hui, mais je peux vous dire qu’ils viennent des Républicains et du Modem. »
L’élu d’opposition appuie son raisonnement. «Dès aujourd’hui, on serait capable de gérer la ville.Notre programme est axé sur les envies des citoyens. Ce qu’ils désirent pour la ville et dans la mesure de l’équilibre budgétaire, on le fera. Un exemple: j’ai rencontré des habitants du Castelviel et de la Maladrerie. Ils m’ont expliqué leur besoin de désenclaver leur quartier, handicapé par le sens unique de certaines rues. Si je suis élu, je remettrai la rue de la Berchère à double sens, permettant une meilleure circulation dans cette zone. » Il veut aller au plus proche des habitants. «Au mois d’octobre, nous allons distribuer 18 000 exemplaires d’un questionnaire, pour mieux comprendre les attentes des Albigeois. Un maire doit faire une politique de proximité, pas du national. »

« Je vise les 20 % au premier tour »

[……]

« Une volonté d’ouverture »

Revenons à cette nouvelle philosophie du Rassemblement national qui espère voir certains républicains basculer vers eux. «C’est évident que ce parti est aujourd’hui en difficulté. Chez nous, cela fonctionne bien dans les différentes élections. Au Rassemblement, il y a de la lumière, alors ça attire. Tant mieux. Je prône l’ouverture. D’ailleurs est ce que Frédéric Cabrolier est d’extrême droite. Je ne crois pas. Je suis républicain, pour les résultats des urnes et je n’ai aucunement de conception raciale. Les Albigeois le savent. Depuis le temps, ils me connaissent. »

Joli appel du pied pour la droite traditionnelle qui ne devrait pas présenter de liste à Albi.
[…]