Sélectionner une page

Article du journal « La Dépêche du Midi » publié le 22/10/2019

Militants et élus départementaux du Rassemblement National étaient réunis hier à Laboutarié, à quelques mois des élections municipales. Avec pour invité, Jordan Bardella, leur ancienne tête de liste aux Européennes.

Cette réunion était destinée à lancer officiellement la campagne des municipales qui se dérouleront les 15 et 21 mars 2020.

6 têtes de liste

À cette occasion, le RN avait rassemblé les 6 têtes de liste investies par le parti dans le Tarn.

Jean-Paul Piloz et Frédéric Cabrolier briguent respectivement les mairies de Castres et d’Albi où ils siègent déjà comme conseillers municipaux d’opposition.

Christian Legris est également élu d’opposition où il prendra une nouvelle fois la tête d’une liste RN à Carmaux.

Dans des communes de moindre envergure, le RN a investi Henry Tassart à Murat-Sur-Vèbre et Rémi Pigagnol à Cuq-Toulza. Enfin, Julien Bacou, le délégué départemental vise la mairie de Graulhet. Ce dernier a indiqué que de nouvelles désignations pourraient avoir lieu dans les prochaines semaines. [….]

Jordan Bardella a indiqué que ces prochaines élections étaient importantes pour accentuer l’ancrage local du RN après les «excellents résultats des Européennes. Nous sommes le premier parti du Tarn. On ne doit exclure aucune victoire».

Consolider l’ancrage local

Pour le député européen RN, son parti a un avantage par rapport à 2014. «Nous bénéficions d’avoir siégé dans de nombreux conseils municipaux. Nous dirigeons des villes où nous avons amélioré nos scores lors des Européennes. C’est le signe que nous sommes aptes à gérer des communes».

[…]