Sélectionner une page

Article paru dans la Dépêche du Midi le 20/11/2019

Julien Bacou, pour le Rassemblement national, est tête de liste de ce parti pour les élections municipales de mars prochain. Il a tenu un point presse dans son local de campagne, avec quelques membres de son équipe. Il a tiré les enseignements du sondage qu’il a distribué en 1 000 exemplaires aux habitants : «Plus de sécurité, revitaliser le centre-ville, plus de justice sociale», dit-il. […] Le candidat a développé deux points : la création d’une police municipale et la mise en place de référendum sur tous les projets dont le coût dépasserait les 500 000 €. Mettra-t-il, s’il est élu, au référendum la création d’une police municipale ?

{…]

Quant au nombre de policiers municipaux embauchés, le candidat précise qu’ils sont nécessaires dans tous les quartiers de la ville. «Avec plus de sécurité, les commerces du centre-ville redeviendront attractifs. Les gens se plaignent de ne pouvoir sortir après 18 h 30.»