Sélectionner une page

Une rentrée politique sur le thème de «La sécurité partout et pour tous» pour Julien Bacou, le délégué départemental du
Rassemblement National du Tarn et les militants.

Le 2 octobre, ils ont reçu à Castres Laurent Jacobelli, le porte-parole national du parti, secrétaire national en charge des élus et délégué départemental RN des Bouches du Rhône. Cette visite s’inscrit dans le cadre de la campagne sur la sécurité menée à l’échelle nationale avec pour slogan «Français, réveillez-vous».

«L’explosion de la délinquance, des vols, des incivilités et des violences gratuites, nous pensons que ce n’est pas une fatalité. Il faut se donner les moyens et engager des actions pour endiguer cette violence. En février 2020, Marine Le Pen a présenté le livre blanc sur la sécurité. Nous allons à la rencontre de nos concitoyens pour leur présenter nos propositions,» a expliqué Laurent Jacobelli.

La présidentielle en point de mire le programme du Rassemblement National sur la sécurité
est articulé autour de 95 propositions dont la construction de nouvelles places de prison (20 000 places en 6 ans), l’abaissement de la majorité pénale à 16 ans, le rétablissement des peines plancher mais également l’expulsion des délinquants et criminels étrangers, la suppression des aides sociales aux parents de
mineurs délinquants récidivistes…

Le coût de ces mesures est évalué à 2 milliards d’euros. «Ce livre blanc, nous l’avons préparé avec l’aide d’experts, dont Jean Paul Garraud, magistrat et député
européen. Et les mesures sont prêtes à être appliquées en 2022 si vous voyez ce que je veux dire,» complète Laurent Jacobelli. Ce dernier a dénoncé le laxisme du gouvernement, le manque de moyens de la justice… Pour prêcher la bonne parole, le Rassemblement National compte aussi sur la jeunesse. Louis Videira, le responsable jeunesse du RN 81 et ses troupes seront mobilisés pour relayer les propositions du parti sur la sécurité auprès des jeunes.

Dominique Escorne